Le Coaching – D’hier à Aujourd’hui

Le terme anglo-saxon « coach » est un dérivé du mot français « cocher », lui-même issu du mot « kocsi » qui signifie à l’origine « grande voiture à chevaux » en hongrois.

Le sens premier de ce « coach », a débouché, vers 1830, sur le sens figuré « instructeur / formateur », dans l'argot de l’Université d’Oxford, pour désigner un tuteur, un mentor, qui « transporte » l'élève vers un examen. Le coaching est apparu aux États-Unis au début des années 1960. Il plonge ses racines dans la cybernétique (années 40), l’école de Palo Alto (années 50), le New Age (années 60) et l'observation de thérapeutes comme Milton Erickson ou Virginia Satir.

 

Il est importé des Etats-Unis en Europe dans les années 80 - 90. Les précurseurs de cette approche, John Whitmore et Tim Gallwey ont décrit leurs méthodes d'accompagnement dans le monde du sport dès les années 1980 en évoquant « the inner game » « le jeu intérieur ».

 

Le best seller « Le guide du coaching » de John Whitmore a fortement contribué à la divulgation du concept à partir de là. Le coaching se développe depuis partout dans le monde. Il reste prépondérant en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest.

Au Maroc, il est apparu dans les années 2000. Il commence à être véritablement reconnu depuis une petite dizaine d’années.

La profession de coach est représentée par de multiples fédérations nationales, régionales et internationales. La plus grande Fédération Internationale est l’ICF : Fédération Internationale du Coaching.

  • Créée en 1995, elle regroupe 35 594 membres aujourd’hui.  Elle a pour mission de faire progresser la profession, en fixant des normes éthiques élevées, en fournissant une certification indépendante et en créant un réseau mondial de coachs accrédités, représentés dans 119 pays.

La dernière enquête de l’ICF sur le coaching date de 2015, voici ses grands enseignements :

  • Marché estimé à 1,5 milliard $ dans le monde. Le marché est dynamique et en croissance.

  • Le profil type du coach, tous pays confondus, est une femme (67% des coachs sont des femmes), âgée de 46 à 55 ans, exerçant son métier depuis moins de 5 ans et titulaire d’un diplôme du supérieur. 

  • Les clients du coaching sont aux 2/3 des managers, dirigeants et chefs d’entreprises. On y trouve une majorité de femmes (54% des clients des coachs sont des femmes dont 60% a moins de 45 ans).

  • Il y a environ 53 300 Coachs professionnels dans le monde, près de 70% d’entre eux étant basés en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord.

  • La majorité des coachés ne financent pas leur Coaching eux-mêmes, il l’est généralement par un tiers. La proportion des clients qui paient eux-mêmes leur Coaching (clients directs) est notamment plus forte en Amérique du Nord (50%) et plus faible en Europe de l’Ouest (40%).

Le Coaching – Ses applications

G&L Shift

Contact & adresse

  • LinkedIn Social Icône
Nous contacter

© 2020 G&L Shift. Powered by Pearl Organisation